Participants

Casamémoire

| Imprimer

Association de sauvegarde du patrimoine du XXème siècle au Maroc

Casamémoire est une association marocaine à but non lucratif qui a pour objet la sauvegarde du patrimoine architectural du XXème siècle au Maroc. Elle a vu le jour en 1995 suite à la démolition de la Villa Mokri de l’architecte Marius Boyer. Il s’agit d’une instance non gouvernementale, intéressée par les questions d’architecture, de culture, de protection et de valorisation du patrimoine. Les membres de l’association sont ainsi réunis autour de valeurs communes telles que la préservation de la spécificité de Casablanca, la valorisation du patrimoine architectural, du tourisme culturel et de la mémoire collective.

Casamémoire et Palimpseste

Lors de ses éditions 2010 et 2011, le Festival de Casablanca a intégré le programme artistique pluridisciplinaire appelé Nouzah Fennia ou « les promenades artistiques ». Nouzah Fennia se déroule parallèlement aux concerts du Festival qui se déroulent sur cinq scènes disséminées à travers la ville.

En 2010, le programme mené par Casamémoire dans ce cadre comprenait des visites guidées du Parc de la Ligue Arabe, ainsi que de l’Ancienne médina de Casablanca.

En 2011, Casamémoire proposait :

  • Des visites guidées dans le Parc de la Ligue Arabe et sur la Place Mohammed V.
  • La projection du film intitulé « Casablanca, ville moderne » de Sébastien Verkindere qui relate l’histoire de la naissance de la ville de 1907, date du débarquement des Français, à la fin des années 1990.
  • La conception de fiches pédagogiques pour des ateliers destinés aux enfants accompagnée d’une visite guidée destinée spécialement à ce jeune public, l’idée étant « de leur apprendre à regarder, un peu plus que de leur apprendre l’histoire, et d’éveiller leur curiosité ».

Cette même année, Casamémoire a eu la possibilité de rencontrer les artistes qui sont intervenus sur l’espace public pendant le Festival. Le but était de leur transmettre quelques connaissances sur les espaces et les quartiers casablancais et de nourrir éventuellement les actions des artistes afin qu’ils deviennent eux-mêmes porteurs d’un message sur le patrimoine.

Photos de Nouzah Fennia 2010

Photos de Nouzah Fennia 2011

Adresse :

Casamémoire: Association de sauvegarde du patrimoine du XXème siècle au Maroc
14-18 avenue Hassan Seghir
20000 Casablanca – Maroc
Tel +212 05 26 51 58 29
Fax +212 05 22 47 49 99
casamemoire@casamemoire.org

www.casamemoire.org

Pour en savoir plus sur Casablanca et son patrimoine architectural :

Travail de mémoire de Nazly Safarzadeh: Tourisme et patrimoine récent à Casablanca

NSafarzadeh-Mémoire Tourisme et patrimoine récent

 Bibliographie (par ordre alphabétique) :

 Borghi, R., Mariotti, A. et Safarzadeh, N. (dir.). (2011). Manuel Tourisme et Patrimoine récent/Handbook on Tourism and recent heritage. Mutual Heritage : Casablanca.

Daoud, Z. (2005). Casablanca en mouvement. Des innovateurs dans la ville. Paris : Éditions Autrement.

Écochard, M. (1955). Casablanca : le roman d’une ville. Paris : Éditions de Paris.

Garret, P. (2002). La fabrique publique de l’espace public confrontée aux intérêts privés. Lyautey, Prost et les « bâtisseurs de Casablanca » au début du Protectorat français. Géocarrefour, 77(3), 245-254.

Garret, P. (2003, décembre). À propos d’identité(s) marocaine(s) et du (faux) paradoxe de la patrimonialisation de l’héritage architectural issu de la colonisation à Casablanca. Communication présentée lors du colloque Fabrication, gestion et pratiques des territoires, École d’Architecture de Paris-Val de Seine.

Kassou, A. (dir.) (2011). Guide des architectures du XXème siècle de Casablanca. Rabat : Éditions Maure et Graphely.

Kassou, A. (2010). Casablanca, enjeux et limites d’une patrimonialisation en cours (Témoignage). Dans A. Ben Hadda (dir.), Hesperis Tamuda. Patrimoine et patrimonialisation au Maroc (vol. XLV, p. 177-184). Rabat : Éditions & Impressions Bouregreg.





Haut de page