À propos

| Imprimer

Conception et développement par Géraldine Paoli en 2001.

Kairos ou moment Propice
Nous vivons tous sur une même planète.
Nous vivons chacun, quel que soit notre géographie, en résonance avec notre présent, notre temps, notre culturalité, notre diversité : nous baignons tous dans cet « air du temps »
*, en ce sens que le feu est apparu concomitamment à différents endroits de la terre, nous vivons avec la radio, la télévision, internet, les moyens de transport actuels, notre technologie, ces connaissances nous inondent.
Nos contextes sont induits par des politiques, des économies et inversement.
Sensibilisée à ces rapports, comme habitante du monde*, j’agis et m’implique à ma manière par des propositions.
Ma contribution est de questionner, de se questionner, de développer des formes propices à la créativité, à la circulation en traversant  différentes pensées, pratiques, cultures, en écoutant et en mettant en partages des artistes, astrophysiciens, des chorégraphes, des géologues, des sociologues, des poètes, des pêcheurs, des dramaturges, des psychiatres, des philosophes, des agriculteurs, des passants, des chauffeurs de taxi, des vidéastes, des comédiens, des historiens, des enseignants, des chercheurs, des photographes et autres arpenteurs, en suscitant la circulation et le partage des différentes perceptions. Géraldine Paoli

 

* Comme Jean-Noël Vuarnet (1944-1996) l’évoquait en 1993 (Université Paris 8 ). Écrivain, philosophe, il est l’auteur de Le Philosophe-artiste, Léo Scheer, 2004, de récits (Personnage anglais dans une île) et d’essais (Extases féminines, Hatier, 1991 ; Le Dieu des femmes et L’Aigle-mère, Gallimard, 1995, etc.).
* Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité (Déclaration universelle des droits de l’homme).
* La Halqa : Vivre au Maroc m’a permis d’être plus consciente des différentes strates. J’ai découvert : La « Halqa » le cercle invisible que forme une foule autour d’un conteur, d’un diseur, etc. Une manière qu’ a le public de se mettre autour d’un conteur : un cercle invisible apparait et croît au fur et à mesure de la densité de la foule.

Halka©Khalil Nemmaoui





Haut de page